Bagneux, solidaire aussi avec la planète !

N'imaginons pas un seul instant que cela n'aura pas de suites très importantes pour l'Union Européenne ! Ne plus faire l'autruche, surtout !!
Les Anglais quittent l'Europe car la société britannique est trop "pauvre", et ce vote est l'expression d'un profond malaise qui concerne ce pays en lui-même ; avec un besoin de retrouver des repères, qui va comme toujours avec une tentation de repli sur soi et d'un nationalisme teinté de populisme. De très mauvaises raisons donc ! Une façon de dire au gouvernement anglais : "l'Ultra-libéralisme financier, ça suffit !" Et les anglais ne s'y trompent finalement pas ! L'Europe est l'incarnation même de cet Ultra-libéralisme ! Mais moins que l'Angleterre - et c'est tout le paradoxe de ce référendum - qui au sein de l'UE pilote les lobbyistes les plus puissants au service des droits sociaux minimum !! Et du moins de contrôle possible sur la circulation des flux financiers !. Erreur fatale donc ! A question biaisée, réponse biaisée !! A force de dire à l'Europe "I want my money back", à force de créer des "zero-hour contract", la Grande-Bretagne risque de se couper en deux ! Seule une Europe qui refonde un nouveau modèle de développement social et économique, compatible avec l'ère écologique qui s'ouvre peut sauver les pays de notre continent de la misère et des nationalismes fomenteurs de guerres.
Une ère de partage et de solidarité entre les peuples et la planète, comme une obligation "géologique" ! Une obligation pour survivre !


Communiqué d'EELV






Recherche

Abonnez-vous
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile



Partager ce site