Bienvenue sur le site Europe Ecologie Les Verts de Bagneux
   
Bagneux, solidaire aussi avec la planète !

Bravo à l’association Bagneux Environnement qui a fait découvrir à la municipalité cette apiculture. Ensuite, pas mal de mois de travail pour arriver à la signature de la convention avec l'association actant la naissance d'une apiculture écologique et citoyenne à Bagneux.
Ci-dessous, la présentation de la délibération au conseil municipal du 12 février 2013, par Pascale Méker, conseillère municipale déléguée à la protection de l'environnement


INSTALLATION ET GESTION DES RUCHES INSTALLEES SUR LA RESERVE ECOLOGIQUE LISETTE *

34/ APPROBATION DE LA CONVENTION A PASSER AVEC L’ASSOCIATION « BAGNEUX ENVIRONNEMENT » POUR L’INSTALLATION ET LA GESTION DES RUCHES SUR LE TERRAIN DE LA LISETTE ET AUTORISATION DONNEE A MME LE MAIRE DE LA SIGNER

"Mme MEKER. – Dans cette délibération, une convention vous expliquera plein de choses sur ces ruches dites Warré Guillaume.

Je souhaiterais juste vous dire des choses que vous ne trouverez peut-être pas d'emblée dans la convention. L'abbé Warré, décédé en 1953, était un apiculteur infatigable. Il souhaitait, tout en créant cette "ruche populaire" - c'est comme cela qu'il l’a nommée - qui permet à l'abeille d'être au plus près de ses conditions de vie naturelle, ce qui préserve sa santé, donner la possibilité, à tout un chacun de pouvoir faire son miel. De pouvoir être un ou une apicultrice amateur du fait de la simplicité d’entretien de la ruche.
Dans le cas des ruches DADAN, les ruches traditionnelles utilisées en apiculture plutôt productive, on a des cadres artificiels que l'on plonge dans la ruche et que l'on enlève régulièrement, ce qui trouble le climat de la ruche.

Dans le cas de la ruche Warré Guillaume-Frèrès, les abeilles font elles-mêmes leurs rayons, ce qui les rapproche le plus possible de leur cadre de vie naturel ; ce qui les rend plus fortes par rapport à l'attaque d'un parasite extrêmement courant chez l'abeille, le Varroa, une sorte de tique de l'abeille, un parasite qui l'affaiblit énormément.
On est en train d'observer ces ruches, plutôt dans d'autres pays qu'en France d’ailleurs.
Il semblerait qu'il y ait une vraie implication positive sur la santé de l'abeille, ce qui leur permet de lutter bien évidemment contre les pesticides.
Il y a, là, un vrai drame. À ce sujet, je vous rappelle que la France est le troisième pays utilisateur de pesticides au monde, derrière les États-Unis et le Japon. C'est une vraie maladie, une addiction. !
80 % des plantes dépendent de la pollinisation des abeilles pour se reproduire et produire des fruits et nourrir l'espèce humaine.
Nous sommes sur des sujets importants.

Ce club d'apiculture permettra à tout un chacun qui le souhaitera de venir s'initier à cette apiculture citoyenne.

Une dernière chose, le fait qu’une petite partie de la paroi des ruches soit vitrée permet d'observer la vie des abeilles à l'intérieur de la ruche sans troubler le climat. Il est très important de ne pas faire varier la température et le taux d’humidité à l'intérieur de la ruche.

Cerise sur le gâteau, cela a été un vrai bonheur de découvrir tout cela avec l’apiculteur, M Guillaume **, au téléphone, car il vit dans les Pyrénées-Orientales, ces ruches sont fabriquées par un Esat *** à Chauny dans le Nord de la France.

C’est un beau projet à la fois citoyen et réellement écologique.

Mme le MAIRE. - C'est un très beau projet. C'est une belle histoire."


Extraits de la convention signée par la ville avec l’association Bagneux Environnement. ****

.../... L'association Bagneux Environnement s’engage à proposer des ateliers de présentation au public (scolaire/adultes,…) de l’activité apicole, de sensibilisation à la protection de l’abeille (6 séances par an) ainsi que des ateliers de formation d’apiculteur amateur (6 séances par
an). Ces ateliers seront proposés entre mars et septembre. Des ateliers de transformation des produits de la ruche pourront également être proposés... /...

.../...L'association Bagneux Environnement informera la Ville de toute maladie constatée au sein de ses ruches et de tout traitement appliqué à cet effet. Elle s’engage à transmettre à la Ville les dates de récolte et d’extraction. Elle transmettra également à la Ville le poids du miel récolté après chaque récolte et s’engage à fournir 10% de sa production annuelle à la Ville.

Article 3 – ENGAGEMENT DE LA VILLE
La Ville de Bagneux s’engage à ce que le service des Espaces Verts mette à disposition un représentant du service 6 demi-journées sur l’année (dont 2 maximum pendant les weekends) avec l'association Bagneux Environnement.../..

.../...Elle s’engage à :
- ne pas utiliser de produits toxiques pour les abeilles dans les espaces verts, ni sur la voie publique,
- favoriser la plantation de plantes mellifères en favorisant les plantes vivaces ou pluriannuelles et nectarifères,
- encourager la connaissance de l’abeille et de l’apiculture écologique citadine afin de favoriser l'installation de nouvelles colonies et de nouveaux apiculteurs amateurs,
- développer l’information des citoyens sur le rôle « pollinisateur » de l’abeille et favoriser l’éco-jardinage respectueux de l’environnement,
- promouvoir le rôle de l’abeille, actrice de la biodiversité,
La Ville de Bagneux accorde un droit d’occupation à l’apiculteur, à titre gratuit, sur son domaine et partagé avec d’autres services de la Ville.
.../...

Article 4 – MOYENS MATERIELS ET PAIEMENT
La Ville s'engage à fournir auprès de l'association Bagneux Environnement un ensemble de matériel nécessaire à son activité : les ruches, un nouvel essaim en cas de nécessité, combinaisons et outils divers ainsi que des éléments de communication pour un budget maximum de 1000 € TTC par an. En contrepartie, l'association s'engage à titre gracieux pour l'animation et le développement de son activité.../...

* Ci-dessous extrait du PV du conseil
**Monsieur Frèrès est un apiculteur qui a mis cette apiculture au point avec Monsieur Guillaume est aujourd'hui décédé.
***Esat : Etablissement et service d'aide par le travail
****Ci-dessous texte intégral de la convention