Bagneux, solidaire aussi avec la planète !

Délibération n° 22, prenant acte de l'avis favorable du commissaire enquêteur, et approuvant le caractère d’intérêt général du projet de voiries.


Intervention de Pascale Méker

En substance et en résumé , et dans l'attente du procès verbal, voici la trame de mon intervention :
je suis intervenue au nom du groupe EELV pour exprimer, une fois de plus, notre désaccord sur le projet de trajet de bus qui rogne un morceau du parc Richelieu, certes en lisière, mais qui change considérablement le calme du parc, ainsi que son caractère patrimonial ! Cet espace vert est un espace public bien commun des habitants. Il est aussi un poumon vert important pour la ville. Le réduire pour 3mn de moins de trajet depuis les stations de métros en direction du nouveau quartier, pour nous cela n'en vaut pas la peine : d'ici 15 ans ces 3mn n'auront plus d'importance.

De plus, sur le territoire du nouveau quartier le parc de 2ha prévu serait lui aussi traversé de part en part par la même voie de bus -sans doute articulé - reliant les stations de métro du nord vers la station de RER B Robinson, au sud, bien au-delà du nouveau quartier des Mathurins. Il serait bien que ce trajet ne passe pas au milieu du parc !
Tout ceci nous paraît peu raisonnable !

Le projet de prolongation de la ligne de métro n°4, évoqué et porté par Marie-Hélène Amiable, nous semble au contraire la vraie bonne idée ! Ce projet pourrait trouver un consensus, d’autant que la "boîte" de la future station des Mathurins, pourrait être creusée et réalisée avant que le quartier ne soit totalement construit ! Ce qui repésente un gain en temps de travaux - et donc économique ! Par ailleurs, le sud de la colline des Mathurins serait aussi désenclavé plus efficacement par un transport souterrain, que par des bus...
Il est donc important de donner du temps au temps, sur ce projet de voiries, de ne pas se précipiter sur le schéma tel qu'il est prévu aujourd'hui, et de tout faire au contraire pour accélérer le projet de prolongation de la ligne 4.

D'autant que l'enquête publique ne porte que sur le schéma de voirie, tandis que l'étude d'impact prend en compte elle, comme il se doit, l'ensemble du projet immobilier. Il serait plus dynamique d'approuver dans le même mouvement le schéma de voirie et le projet immobilier, l'un ne devant pas découler systématiquement de l'autre, mais l'un et l'autre devant se construire et se vivre en équilibre étroit.


Nous nous sommes abstenus.

Pascale Méker

Pour en savoir plus c'est ICI

pv_integral_conseil_municipal_du_31_janvier_2017.pdf PV_intégral_Conseil_Municipal_du_31_janvier_2017.pdf  (461.06 Ko)

Discours réellement prononcé
OPERATION D’AMENAGEMENT DES MATHURINS

22/ RÉALISATION DES VOIRIES DU PROJET DE REQUALIFICATION DU SITE DES MATHURINS - DÉCLARATION DE PROJET

Vote
La délibération est adoptée à la majorité, Mme Méker, M.Pinard, Mme Hours, le Groupe Bagneux Demain Les Républicains et le groupe Les républicains UDI Union Centre de la droite s'abstenant

Intervention de Pascale Méker au nom du groupe EELV p.47-49

Une enquête publique avec des contributions intéressantes d'associations - pas forcément de quartier, Bagneux n'est pas forcément si grand que cela - qui viennent un peu réveiller cette enquête publique. Malgré les efforts que réalise réellement la ville pour que les habitants s'approprient ce type de projet très important pour l’avenir de leur quotidien, ce n'est pas si simple, puisqu’il n'y a eu que trois observations écrites, une pétition, deux courriers et trois mails. C'est assez incroyable !
Il y a des associations à Bagneux qui font un travail et qui s'emparent du sujet, mais nous avons encore beaucoup de travail pour arriver à fédérer davantage de personnes. Pourtant, il y a eu concertation à la fois dans le cadre du schéma de voirie et dans le cadre du PLU, mais il reste du travail, même s'il y a eu un succès avec l'ouverture du site début décembre et la mobilisation pour le lycée. Je pense que les Balnéolais commencent à s'approprier le site, mais ces enquêtes publiques sont toujours un vrai sujet de déshérence.
En ce qui nous concerne, j'ai un doute important sur ce qui nous est demandé d'approuver ce soir. Je me demande si le schéma de voirie correspond vraiment au lieu. C'est un lieu qui, aujourd'hui, est très artificialisé, mais c’est un site exceptionnel avec des pentes fortes vers le sud et un grand paysage.
Nous parlons toujours de son accessibilité au nord, en lien avec les nouveaux métros et les nouveaux emplois potentiels, le fameux Grand compte qui doit arriver pour créer une réelle mixité sociale sur ce site d'emplois qui est un peu éloigné des métros, ce qui est quand même une difficulté, d'où l'idée absolument de désenclaver.
L'accessibilité du sud avec ses pentes vers le nord, c’est-à-dire quand on revient du sud vers le nord, est aussi très importante, de même que vers le sud de ce quartier. Des bus sur les pentes des Mathurins, ce n'est pas très pratique, mais j'y reviendrai après.
Sur ce lieu, il y a un parc et on a vu son amélioration par rapport au schéma initial. En fait, il y aura deux parcs, puisqu'il y a une voirie en T, donc une voie de bus va couper un parc d’un peu moins de 2,5 hectares, sachant que la place sera un très beau seuil de parc, mais des bâtiments très hauts, des totems. Il faut donc arrêter de parler d’un peul parc, car c'est une très grosse coupure. Il pourrait y avoir sur ces voies un bus articulé qui relierait les métros jusqu'au sud, mais bien au-delà du quartier, vers Robinson. C'est très important parce que les habitants du but, audelà du quartier des Mathurins, doivent aussi aller vers le nord, donc c’est dans les deux sens. Ce n'est pas si simple.
Je ne suis pas convaincue par ce schéma de voirie. Je comprends bien qu’il est nécessaire d'irriguer du nord vers le sud et très largement au-delà du quartier. Je comprends bien qu’il y a une ouverture à droite et à gauche pour l'est et l'ouest. Le désenclavement est/ ouest est très important. Le quartier est fermé depuis tant d'années, mais la porosité est/ ouest est aussi très importante.
Est-ce vraiment le temps de déclarer comme un projet d'intérêt public ce schéma de voirie ? Je me pose aussi la question.
Mme le Maire de Bagneux a été la première à lancer l'idée de la prolongation de la ligne 4 du métro vers le sud, avec une station qui passerait par les Mathurins, ce qui permettrait de garder une surface de parc importante et qui irait sans doute repiquer la ligne de Sceaux pour aller jusqu'à Robinson. C'est peut-être un projet qui peut mûrir plus vite que prévu, car il présente de gros avantages. Nous savons que ce quartier va être très dense. Personnellement, je pense qu'il est un peu trop dense parce qu'il ne faut pas déséquilibrer la ville. Au nord, autour des métros, on va avoir quelque chose de très dense. La difficulté est qu'il faut un transport lourd pour desservir ce site, c'est bien évident.
Après, on va discuter au nord : est-ce que l’on passe par le parc Richelieu ? Est-ce que l’on abîme ce lieu patrimonial, mais c’est plus court de trois minutes ? Est-ce que trois minutes, c'est nécessaire ? Etc.
La prolongation du métro pourrait nous donner une ouverture vers le haut, en précisant que, si l’on installe une station de métro sur un quartier des Mathurins qui n'est pas encore construit, cela me semble assez intéressant pour le coût travaux RATP. Faire une voie de station dans un endroit qui n'est pas construit, c'est bien plus pratique que d'être obligé de travailler avec de la constructibilité et des immeubles.
Je pense que, pour cette raison, il serait peut-être plus pertinent et concrètement plus clair d'englober dans un même mouvement à la fois un schéma de voirie projeté et le projet immobilier. C'est ce que nous propose la lettre de plusieurs associations qu’ont reçue tous les conseillers municipaux : Bagneux Environnement, l'association du quartier Léon Blum-Le Centre et Habiter la porte d’en bas, un quartier, la ville.
Je rappelle que l'étude d'impact englobait dans un même mouvement, comme le font remarquer ces associations, à la fois le schéma de voirie et le projet du quartier.
Je reconnais que notre groupe a un doute sur la temporalité et le bien-fondé…
La distribution en T, oui, mais la coupure du parc en deux, non. Même si le parc a été retravaillé pour se rapprocher et faire un réel prolongement au parc François Mitterrand, bien qu’il reste une voie secondaire, nous avons un vrai doute sur ce T très octogonal et, comme dit le proverbe, "en cas de doute, abstiens-toi", donc nous nous abstiendrons.


Nouveau commentaire :






Recherche

Abonnez-vous
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile



Partager ce site